La MAD story de la Fabrik

Midam, auteur à succès de la série Kid Paddle et de son spin-off Game Over, a créé en 2009 sa propre structure d’édition et de gestion des droits dérivés, MAD Fabrik, entièrement consacrée à ses univers. Cette démarche, témoigne de sa volonté de gérer de manière centralisée et exclusive l’ensemble de ses créations en participant activement à leur développement et leurs déclinaisons.

Pour mener à bien cette entreprise, Midam s'est associé pour la deuxième fois à sa compagne, Araceli Cancino, avec qui il avait fondé la société Midam Productions en 2000 et qui supervisait déjà la gestions des droits dérivés des univers Kid Paddle et Game Over. Le couple s'associa à un ancien cadre de Dupuis, Dimitri Kennes, afin qu'il développe notamment les licences et l'audiovisuel.

C'est au sein de MAD Fabrik que Midam connu son époque la plus productive. La maîtrise de toutes les étapes de réalisation d'un album et la liberté créative sont en partie à l'origine de cette production. Mais aussi le poids d'une structure de 6 personnes entretenue presque uniquement par les revenus générés par les albums de Midam.

En 2013, des dissensions sur l'intégration d'autres univers étrangers à l'œuvre de Midam au sein de MAD Fabrik ont remis en cause le fondement même de l'entreprise et ont eu finalement raison de la collaboration entre les trois associés. Midam et Araceli décidèrent de mettre fin à l'aventure et de revendre la structure aux Editions Glénat. Depuis 2014, Midam s'est recentré sur son travail de création. Araceli continue à accompagner l'éditeur et à gérer le studio d'auteurs et collaborateurs travaillant les univers Midam au sein de leur toute première société Midam Productions.



Si vous avez besoin de plus d’informations concernant nos activités merci d’envoyer vos coordonnées et questions via ce formulaire.

Contactez-nous: